Attention, le contenu peut être mis à jour sans rechargement de la page, visitez notre section sur l'accessibilité pour plus d'information Passer au contenu principal

Séance publique d’exo - un contexte propice à la relance du transport collectif

vendredi, 10 décembre 2021

Montréal, le 10 décembre 2021 – Le 8 décembre dernier a eu lieu une séance publique d’exo, webdiffusée sur Facebook compte tenu de la pandémie de la COVID-19. Au cours de la séance, des membres de la direction d’exo ont fait le point sur la situation actuelle et future de l’organisation, en plus de répondre aux questions des participants. Au plus fort de la séance, près d’une centaine de spectateurs ont assisté à la séance publique.

Un contexte propice à la relance

Depuis la rentrée, les travailleurs du centre-ville et les étudiants sont de plus en plus nombreux à avoir recours au transport collectif pour se déplacer. L’achalandage des trains et des autobus d’exo a progressé de manière constante au cours de l’automne allant jusqu’à doubler dans le cas des autobus. À l’heure actuelle, l’achalandage se situe à environ 30 % pour les trains et 60 % pour les autobus par rapport à l’achalandage prépandémique.

Plusieurs facteurs indiquent que le contexte actuel est propice à la relance du transport collectif. « La recrudescence de la congestion routière dans la région métropolitaine, qui a de nouveau atteint ses niveaux prépandémiques, ainsi que le prix élevé de l’essence à la pompe sont des incitatifs de taille à troquer sa voiture pour le transport collectif. Les trains et les autobus d’exo sont les meilleurs moyens de déplacement pour éviter les bouchons de circulation tout en contribuant à réduire les émissions de GES », a souligné Sylvain Yelle, directeur général d’exo.

Des projets adaptés à la nouvelle réalité

La situation incertaine liée à la pandémie de la COVID-19 n’a pas empêché exo de mettre en place d’importants projets. Au contraire, exo a saisi l’occasion créée par la baisse de l’achalandage pour développer de nouveaux services innovateurs, comme exo à la demande. « Ce projet pilote vise à tester un mode de transport à la demande à Beloeil et McMasterville, qui module l’offre de service par autobus selon les déplacements réels de la clientèle. Les premiers résultats sont positifs et d’autres zones sont à l’étude pour implanter ce type de services », a déclaré Marie Hélène Cloutier, directrice exécutive - Expérience client d’exo.

Exo a également poursuivi son vaste projet de refonte de ses réseaux d’autobus, entamé en 2019. La première phase de consultations publiques pour la refonte des secteurs La Presqu’Île et Laurentides – Terrebonne-Ouest vient de se conclure alors que l’implantation du réseau bonifié va bon train dans les secteurs Chambly-Richelieu-Carignan, Le Richelain et Roussillon. « Grâce à la participation des citoyens aux consultations publiques, les nouveaux réseaux d’autobus de chacun de nos secteurs sont élaborés selon les besoins réels de la population, ce qui contribue à l’attractivité du transport collectif dans ces communautés », a affirmé Catherine Beaulieu, directrice - Développement des réseaux d’exo.

Conseil d’administration d’exo

Les élections municipales de novembre dernier entraîneront des changements au Conseil d’administration d’exo. « J’aimerais remercier les élus municipaux qui ont servi au sein de notre conseil d’administration au cours des quatre premières années d’existence d’exo. Je vous remercie chaleureusement pour votre dévouement et votre professionnalisme qui ont permis à exo de remplir son mandat, soit celui de devenir un acteur incontournable de la mobilité dans la grande région métropolitaine », a déclaré Josée Bérubé, présidente du Conseil d’administration d’exo.

En début d’année 2022, de nouveaux administrateurs élus seront désignés par le processus prévu par la loi. Ils entreront en fonction au cours des prochains mois.

La séance publique est accessible pour consultation sur le site web d’exo : https://exo.quebec/fr/a-propos/seances-publiques.

À propos d’exo

Depuis le 1er juin 2017, exo exploite les services de transport collectif par autobus et de transport adapté des couronnes nord et sud, ainsi que le réseau de trains de la région métropolitaine de Montréal. Deuxième plus grand exploitant de transport collectif du Grand Montréal, son réseau compte 5 lignes de trains, 242 lignes d’autobus et 61 lignes de taxibus.

-30-

 

Informations aux médias :

 

Catherine Maurice

Relations médias

Tél. : 514 287-2464, poste 4057

medias@exo.quebec

 

 

 

Jean-Maxime St-Hilaire

Relations médias

Tél. : 514 287-2464, poste 4057

medias@exo.quebec